La préparation : étape essentielle pour commencer un roman

Vous avez trouvé une idée de roman de malade qui vous est venue lorsque vous étiez dans le train, au travail ou au dernier repas de famille que sais-je ? Ou bien vous avez eu une superbe idée grâce à mon article sur mes 7 astuces pour trouver une idée de roman. Maintenant que vous la tenez cette idée du siècle, qu’en faites-vous ?

Écrire non ? Pas forcément ! Pour vous éclairer vous avez deux types d’écrivains. Il y a ceux qui ne planifient rien du tout et qui se laissent porter par l’histoire comme on se laisserait porter par le vent. C’est l’inspiration qui les guide et l’écrivain laisse le contrôle à ses personnages principaux pour écrire le roman. Puis il y a ceux qui ont un besoin de tout planifier et donc de préparer un plan avant de se lancer dans l’écriture du roman. Je fais partie de cette catégorie-là et je préconise même pour des récits plus courts l’élaboration d’un plan en amont de l’écriture. Mon avis, cependant, est que dans l’écriture il n’y a pas de mauvaise ou de bonne méthode, d’ailleurs, il y a autant de méthodes qu’il y a d’écrivains. La clé est que vous trouviez la méthode qui vous convienne à vous uniquement et pas à X, Y, Z. Si vous estimez ne pas avoir besoin de plan, n’en faites pas ce n’est pas une obligation.

Pour ma part, je recommande de préparer son roman si vous êtes un aspirant écrivain ou un primo-écrivain.

L’un des arguments contre le plan est qu’il freinerait la créativité. Je compare souvent la préparation d’un roman à un GPS. Pour vous rendre d’un point A à un point B, vous avez une multitude de routes, votre GPS vous sélectionne la meilleure route pour vous y rendre. OK, vous avez votre route mais cela ne vous empêche en aucun cas de vous arrêtez, de faire un détour pour visiter un lieu, d’emprunter une route pour rejoindre votre point B, au contraire le GPS s’adapte et recalcule votre itinéraire. Vous avez même la possibilité de rajouter une étape avant votre destination finale. Idem pour la planification, votre plan vous sert de feuille de route mais rien n’empêche pendant l’écriture de votre roman qu’un personnage vous surprenne, qu’il vous emmène ailleurs. Lorsque j’ai écrit mon roman malgré le plan préparé en amont, je ne suis pas resté cantonnée à ce que j’avais prévu.

Autre point, il y a certains trajets que vous effectuez tellement que vous n’avez plus du tout besoin de votre GPS. Au fil des années, certains écrivains sont tellement habitués à écrire qu’ils peuvent se permettre de ne plus planifier leur roman. Cela vient avec la pratique et l’expérience ce qui est loin d’être le cas quand on est aspirant écrivain.


Pourquoi faire un plan de roman ?

L’idée ne suffit pas, il  faut à présent la développer. En construisant un plan vous vous apercevez assez vite si votre idée est viable et que vous avez assez de matière pour en faire un roman. Ça vous évite potentiellement de vous taper deux nuits blanches et 50 pages avant de vous rendre compte que cette histoire vous mène nulle part.

Pour reprendre l’exemple du GPS, cela vous évite de vous égarer. Vous écrivez mais votre histoire part dans tous les sens. Vous aviez prévu d’aller à Marseille mais vous vous retrouvez à Biarritz, c’est quelque peu problématique non ?

Dernier point. Préparer un plan de roman vous permet d’éviter de grosses incohérences et les allers-retours intempestifs pour retrouver des informations ici et là dans votre manuscrit. Quand vous en êtes à la 10ème page, ça passe encore; mais si vous avez dépassé la centaine de pages, c’est extrêmement chiant, vous me l’accorderez, de chercher la page 26, 37 ou 83 pour être sûr que Diana a les cheveux bouclés et pas ondulés. Un autre point que j’aborderais plus loin dans cet article : le timing. Il serait embêtant de dire que Sarah en 2018 a 3 ans et que Linda sa mère a accouché en décembre 2015 pourtant au cours de l’histoire on se rend compte que vous situez la grossesse de Linda début 2014. Je veux bien qu’on vive dans un monde de merde et que Sarah n’avait pas envie de sortir plus tôt mais plus d’un an de grossesse, c’est du jamais vu.

Maintenant que vous avez bien saisi l’importance d’un plan quand on écrit son premier roman et/ou qu’on n’est pas rodé, je vais vous expliquer ma méthode, celle que j’ai utilisée qui résulte de plusieurs recherches et de ma tambouille personnelle pour préparer mon premier roman.


Écrire le pitch de votre idée de roman

Génial ! Vous la tenez l’idée du siècle. Maintenant, il faut être sûr qu’elle tienne la route et que vous pouvez tisser une intrigue autour. Pour ce faire, il faut dans un premier temps que vous soyez capable de pitcher votre idée de roman pour susciter votre intérêt et être sûr que l’idée vous plaise.

Voici une exemple de pitch qu’on gardera tout au long de l’article :

Samy est sur le point de se marier et son premier amour Sophie refait surface quinze ans après leur idylle et lui annonce qu’il est le père d’un adolescent de 14 ans.

Il s’agit là d’un début d’intrigue; quand vous avez une idée claire de l’intrigue de votre roman. Vous pouvez aller davantage dans le détail. Grosso modo, c’est une méthode en entonnoir. Vous partez d’une idée d’intrigue large et vous affinez dans le détail au fur et à mesure.


Créer la fiche des personnages principaux

Je reviendrai plus précisément sur ce point avec un article complet.

Globalement, ce que vous devez comprendre c’est que créer la fiche des personnages vous permet de décrire des personnages cohérents, étoffés et qui ont de la consistance. Pourquoi ? Parce qu’en créant une fiche, vous savez tout de vos personnages : leur passé, leur présent, leur futur, ce qu’ils aiment, ce qu’ils n’aiment pas, leurs doutes, leur famille, vous savez absolument TOUT aussi bien physiquement que psychologiquement. Il est important d’avoir un maximum d’informations et ce même si vous n’utilisez pas tout. Ces fiches vous permettront d’être cohérents par rapport à la réaction des personnages face à des situations.

X et Y ne réagiront pas de la même façon à un problème car X et Y ont un passé différent, un environnement différent, une histoire différente qui orientent leurs choix.

Imaginons deux Samys différents pour que vous saisissiez l’importance du développement des fiches personnages au moins pour les protagonistes.

Le 1er Samy est un carriériste politique qui est en lice pour être directeur de campagne pour un candidat à la présidentielle. Il verra d’un très mauvais oeil, l’annonce d’un fils caché qui ferait des vagues à une période électorale cruciale. Il tentera donc d’étouffer l’affaire et ne voudra pas forcément connaître son fils ou du moins évitera d’être vu en sa présence.

Le 2ème Samy a eu un accident cinq ans plus tôt, il est très difficile pour lui de concevoir. Quand il apprend qu’il est père, il est aux anges et veut absolument connaître ce fils et rattrapé les années perdues.

Les personnages peuvent vous changer le déroulement d’une histoire. Il est donc important de vraiment bien les connaître pour que les réactions de vos personnages face à des situations soient cohérentes.


Écrire le synopsis de votre roman

Quand vous avez défini votre pitch et les personnages principaux, il est temps de vous attaquer au synopsis.

Qu’est-ce que le synopsis ?

Le synopsis est un court résumé de votre roman qui synthétise les informations importantes de votre schéma narratif.

Écrire le synopsis vous permet d’avoir une idée assez précise du déroulement de votre roman du début, du milieu et de la fin. Pour l’écrire, il faut prendre les étapes du schéma narratif et remplir avec les informations de votre roman.

Reprenons le cas de Samy :

La situation initiale : Samy, jeune fiancé est sur un petit nuage ou complètement stressé à l’approche de son mariage.

L’élément perturbateur : Son premier amour Sophie qui avait quitté la région précipitamment lorsqu’ils avaient 15 ans le recontacte. Elle souhaite le revoir blablabla Samy est tout chamboulé.

Les péripéties :

  • Elle lui annonce qu’il est papa d’un ado de 14 ans
  • Il essaye de rattraper le temps avec son fils
  • Samy apprend que son fils est malade et que seule une greffe de rein pourrait le sauver
  • Sa mère fait le test mais est incompatible. Le dernier espoir c’est Samy
  • Entre temps le couple de Samy bat de l’aile, il soupçonne sa fiancée d’infidélité

La résolution du conflit : Le rein de Samy est compatible, il sauve son fils. La fiancée le trompe avec son meilleur ami (ba oui il fallait bien trouver quelque chose pour qu’elle dégage !) . Il rompt ses fiançailles.

Situation finale : Happy ending pour Samy et son amour de jeunesse.

À partir de tous les éléments, vous pouvez rédiger le synopsis.

Développer les chapitres

L’étape suivante consiste à aller davantage dans le détail, en divisant votre roman en parties puis en chapitres. Une astuce dont j’use assez souvent, c’est la création d’une frise chronologique pour m’assurer d’avoir des timings cohérents.

La frise chronologique m’aide à diviser le roman en grandes parties puis en chapitres. Quand j’ai défini mes chapitres, j’explique à l’intérieur de chacun ce qu’il s’y passera.

Certains écrivains vont plus loin en détaillant chaque scène de leur roman. Personnellement, je ne m’aventure pas jusque là parce que je sais que je suis une grande indécise et qu’il m’arrive souvent de changer d’avis. Si j’appliquais cette méthode, ça me ferait bien trop de boulot, donc je m’abstiens.

Voilà vous savez maintenant comment je procède pour préparer mon roman en amont de son écriture. Il s’agit de ma méthode, elle peut vous convenir comme elle peut ne pas sied à votre profil d’écrivain.

Et vous quelle est votre méthode pour préparer votre roman ?

Crédit photo : Matthew Henry, planning design being creative sur Burst

Une réflexion sur “La préparation : étape essentielle pour commencer un roman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s