Être un grand lecteur et fauché : payer ses livres moins chers

1, 2, 3…Les soldes c’est partiiiiiii ! Ça y est le harcèlement commercial est lancé. À l’heure où vous lisez ces lignes, vous êtes sûrement déjà assailli d’emails et SMS vous invitant à vous vautrer dans la débauche consumériste. Si vous pouvez être chargé de sac remplis de fringues, d’accessoires et changez votre frigidaire qui couine quand vous l’ouvrez, acheter des bouquins en soldes est beaucoup plus compliqué. Et oui, on ne peut pas profiter des soldes pour gonfler sa pile-à-lire grâce à la loi Lang de 1981. Cette loi instaure le principe du prix unique du livre, ce qui limite la concurrence sur le prix de vente et donc permet de maintenir des marges intéressantes pour les petites librairies indépendantes face aux grands distributeurs. Seule, une réduction de 5% est autorisée sur les livres neufs. Et oui, c’est pas énorme, vous me l’accorderez ! Alors comment faire quand vous êtes un grand lecteur comme moi et que vous achetez beaucoup beaucoup de bouquins et que vous avez les poches trouées ?

Dans cet article, je vais vous livrer ce que je fais pour payer mes livres moins chers et les autres alternatives qui se posent à vous.  

Attendre la sortie du roman en format poche

Tout d’abord sachez que je lis en moyenne cinq livres par mois et que j’achète rarement des nouveautés sauf cas exceptionnel. À 20€ le roman grand format, lire des romans flambants neufs me reviendrait à au moins 100€ par mois, ce qui est un coût important que je ne peux me permettre de payer.

La première astuce est donc d’être patiente et d’attendre la sortie du roman en format poche qui intervient en moyenne un an après la sortie du roman en grand format. Ainsi vous divisez le prix d’achat par 3. Le petit hic, c’est que tous les romans ne sortent pas au format poche.

Shopper dans les librairies d’occasion

Je me souviens avec nostalgie du temps où j’étais lycéenne et que je flânais le samedi aprem dans les boutiques Gibert Joseph ou Gibert Jeune à la recherche des livres que je devais étudier en cours.

La deuxième astuce est bien évidemment d’acheter des livres d’occasion. Les célèbres librairies du boulevard Saint-Michel comme les Gibert vous permettent de shopper des bouquins à petits prix. Personnellement, je me rends chaque mois au Boulinier des grands boulevards qui est plus facile d’accès pour moi.

En ligne, vous avez également pas mal de boutiques dont Amazon ou la Fnac qui proposent d’acheter des livres d’occasion à des particuliers.

Empruntez à la bibliothèque municipale

Souvenez-vous quand vous squattiez les bancs de la bibliothèque, assis en tailleur une bande dessinée sur les genoux. Ou bien quand vous aviez totalement oublié de rendre ce bouquin qui traîne sur vos étagères. La bibliothèque municipale, celle de votre enfance peut-être, vous permet d’emprunter plusieurs livres (la mienne autorise un emprunt de seize ouvrages) et ce à faible coût allant d’une inscription gratuite à une vingtaine d’euros l’année il me semble (ma carte est gratuite). Un bon moyen de soulager votre bibliothèque et votre portefeuille.

Chiner dans les brocantes

On ne déniche pas que des oeuvres d’art ou des objets déco dans une brocante, vous pouvez aussi y trouver des trésors littéraires de tout genre. Le petit plus, c’est que vous pourrez même vous permettre de négocier le prix. En revanche, aucune garantie de trouver exactement ce que vous cherchez. Ce sera plus de l’achat opportuniste.

En ligne, vous pouvez toujours tenter le bon coin pour trouver des romans à petits prix.

Passer au numérique et investissez dans une liseuse

Opter pour une liseuse vous permet de résoudre le soucis de coût et de place parce que tout le monde n’a pas un grand espace lui permettant de stocker des centaines de livres. À 70€ en moyenne, la liseuse kindle d’Amazon, par exemple, vous offre un large choix de livres et pour la modique somme de 9,90€ avec l’abonnement kindle vous pouvez lire des titres en illimité.

Petit hic : Certains éditeurs classiques ne souhaitant pas plomber leurs ventes dans la distribution physique choisissent de mettre les livres en format numérique à des tarifs identiques voire plus élevés que le format poche. L’achat du format numérique pour ce type de roman serait donc plus intéressant entre la sortie du grand format et celle du poche. En revanche, vous pouvez shopper des romans auto-édités qui eux se situeront dans une fourchette de prix assez basse entre 0,99€ et 4,99€ en moyenne.

Pensez au troc de livres

Avec un groupe d’amis de lecteurs, nous avons mis en place un drive dans lequel nous renseignons les informations sur tous les livres que nous avons à disposition : le titre, l’auteur, le résumé et le genre. Dès qu’un ouvrage nous plaît, on le signale et on s’entend entre nous pour filer tel ou tel livre. Cette méthode est hyper économique et permet de lire beaucoup de bouquins également. Je suis sûre que de nombreux groupes facebook doivent exister. Je n’en connais pas personnellement mais n’hésitez pas à filer les bons plans en commentaires.

J’espère que ces quelques astuces pour acheter des livres moins chers vous permettront de faire de belles économies.

Et vous avez-vous d’autres astuces pour acheter des livres moins chers ?

Crédit photo : Clem Onojeghuo, person looking in box filled with books sur Unsplash

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s