Créer les personnages de son roman

Un roman repose sur trois piliers : l’intrigue, le style et les personnages. Aujourd’hui, je vous propose de vous concentrer sur ce dernier point : les personnages de votre roman. Ils sont au cœur de votre intrigue. Les astuces et outils ci-dessous vous permettront de leur donner de la consistance. Un roman avec une intrigue simple mais des personnages en profondeur reste un roman intéressant. En revanche, une intrigue complexe avec des personnages superficiels peut nuire à votre roman. Pour ma part, j’ai toujours apprécié les intrigues avec une psychologie complexe des personnages aussi bien dans la littérature que dans des séries ou films. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle, je vais me documenter sur des revues psychologiques, sociologiques ou encore anthropologiques.


Penser globalement ses personnages en les situant dans votre récit

Dès que vous avez une idée d’intrigue, vous avez normalement une idée du protagoniste de votre histoire.

Imaginons que vous pensiez à narrer la vie d’une jeune lycéenne obèse, Aude, cinéphile qui rêve de devenir actrice. Cette lycéenne est confrontée au dur regard de la société sur les personnes de sa condition. Elle essuie régulièrement des moqueries de ses camarades de classe ou même d’adultes depuis qu’elle a décidé d’assumer ses ambitions professionnelles.

À présent que le protagoniste de votre histoire est identifié. Dressez la liste des différents personnages qui graviteront autour de votre héros et expliquez brièvement la relation qu’ils entretiennent avec ce héros.

Dans le cas d’Aude, étant lycéenne, elle a probablement une famille, des parents, frères et sœurs, des relations sociales, ça donnerait donc ceci.

Mère d’Aude : elle ne supporte pas le poids de sa fille et la contraint depuis son plus jeune âge à des régimes restrictifs à répétition. Elle la compare sans arrêt à sa sœur qui représente la perfection à ses yeux.

Sœur d’Aude : Relation très fusionnelle avec Aude et mal à l’aise avec la compétition que sa mère instaure entre elles. Elle la soutient dans ses projets.

Meilleures amies d’Aude : Les deux amies d’enfance inséparables d’Aude

Monsieur Druelle : le professeur de français du lycée qui dirige également le club de théâtre. Il a une véritable aversion pour Aude et la harcèle moralement.

Diane : une autre élève qui fait partie du groupe de théâtre et se moque régulièrement d’Aude.

Dans cette intrigue, il serait possible d’ajouter d’autres personnages mais le principe est d’identifier ceux qui auront une place prépondérante dans le récit : les personnages principaux et les personnages secondaires.


Créer une fiche personnage a minima pour les personnages principaux

Comme je vous le disais dans cet article, je suis pour une préparation en amont d’un roman. Certains auteurs arrivent parfaitement à construire un roman crédible sans plan, ce n’est pas mon cas pour le moment, alors je planifie. Une fiche de personnage comme celle que j’ai créée est un outil qui vous permettra de recenser toutes les informations de vos personnages récurrents.

Connaître vos personnages comme si vous les aviez faits (et c’est réellement le cas) est le meilleur moyen de créer des personnages consistants et crédibles. Vous devez tout savoir d’eux : leur histoire, leur passé, leurs doutes, leurs joies…ainsi ils auront des réactions crédibles face aux obstacles que vous dresserez sur leurs routes. Ils auront des émotions propres et les lecteurs pourront s’identifier à eux.

Que trouverez dans cette fiche que vous pouvez télécharger ici ?

  • Le profil psychologique du personnage

La pierre angulaire de votre personnage. C’est THE élément à ne pas négliger et sur lequel il ne faut absolument pas faire l’impasse sous peine de se retrouver à suivre les aventures d’un personnage ennuyeux et sans aucune consistance. Selon l’importance du personnage, vous détaillerez plus ou moins le profil psychologique. Sous cette rubrique, vous décrirez tout ce qui est relatif à la psychologie du personnage : son caractère, ses qualités et ses défauts (des vrais s’il vous plaît), ses croyances, son leitmotiv, etc… Évitez les êtres parfaits, premièrement, ils n’existent pas et deuxièmement ils sont ennuyeux à mourir.

Bien connaître vos personnages sur le plan psychologique, vous permettra de les faire réagir de manière cohérente. Vous pourrez également jouer sur leurs contradictions et leurs complexes pour les rendre davantage vivants.

Il m’est arrivé avec quelques personnages du roman que je suis en train d’écrire de changer leur profil psychologique pour mieux sied à l’histoire. La fiche personnage n’est pas une contrainte et n’est pas censée vous bloquer. Si pendant l’écriture, vous constatez qu’il vaut mieux que X soit un putain d’égoïste, ne vous bridez pas parce que dans votre fiche il est censé être altruiste. Un document word, ça se modifie Dieu merci !

  • La description physique

Vous le saurez bien assez vite mais je hais écrire les descriptions, c’est vraiment ma bête noire. Je n’aime pas les lire non plus et je me souviens sauter de nombreux passages des romans de Zola pour m’éviter le calvaire de lire les descriptions à rallonge. Toutefois, je m’efforce de régler ce problème. Les descriptions permettent au lecteur de se projeter dans un récit et bon nombre d’eux aiment les lire. Personnellement, le manque de description physique ne me dérange pas du tout dans un roman, je me fais ma propre idée du personnage et j’avance dans ma lecture. Dans mon recueil de nouvelles Si j’avais su, j’ai fait le choix de ne pas décrire physiquement et de ne pas nommer mes personnages pour des raisons éditoriales, je voulais montrer qu’au-delà de l’origine sociale, ethnique ou autre certaines problématiques nous touchent.

Décrire en amont votre personnage vous permettra juste de ne pas vous emmêler les pinceaux et d’éviter que votre héroïne qui une petite rousse se transforme en une grande brune 100 pages plus tard.

NB: si vous imaginez un personnage avec une particularité physique telle que la couleur de peau, je vous conseille de l’expliciter et ce même si cette dernière n’a pas d’incidence dans le court de votre récit.

  • Le profil social

Le profil social est la description de l’environnement dans lequel votre personnage évolue. À part être un ermite au fin fond de l’Oregon, votre personnage a certainement des interactions sociales comme bon nombre d’entre nous (si si même les écrivains). Il a peut-être une famille ou pas, des amis, des collègues de travail ou encore des camarades de fac ou d’école. Cette rubrique sert également à définir le milieu social dans lequel le personnage évolue (modeste, classe moyenne, aisée, riche). L’idée est de décrire brièvement ses relations avec son environnement.

  • L’identité civile des personnages

Si vous deviez faire les papiers d’identité de votre personnage quelles infos s’y trouveraient ? Son nom, son prénom, son sexe ainsi que son âge et sa date de naissance. Nommez bien vos personnages. Un nom reflète une origine sociale. Je caricature mais un homme issu d’une longue lignée d’aristocrates ne portera jamais le nom de Jordan. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle je ne parle que de l’identité civile maintenant pour moi le prénom définitif d’un personnage doit être défini quand tous les aspects psychologiques et sociaux ont été clairement définis.

  • L’évolution de vos personnages

Une intrigue n’a pas grand intérêt sans une réelle évolution des personnages. Vos personnages évolueront grâce aux nombreux obstacles qui se dresseront sur leurs routes. Ils grandiront et prendront de la hauteur grâce à leurs expériences. Pour ce faire, vous devez connaître leur passé, connaître leurs expériences précédentes, les leçons qu’ils en auront tirées et qui auront une incidence sur leurs choix dans le temps de votre récit.


Visualiser vos personnages principaux grâce à des tableaux Pinterest

Une petite astuce piquée à l’auteure Marie Vareille que j’ai très vite adoptée. C’est de constituer un tableau Pinterest pour mes personnages principaux afin de m’imprégner de leur essence et de vivre dans leurs peaux. J’en ai constitué un exprès pour l’occasion avec l’exemple d’Aude. Le but de ce tableau est de rassembler toutes les images qui vous font penser à votre personnage aussi bien physiquement avec des photos de célébrités lui ressemblant que psychologiquement avec des citations qui correspondent à son leitmotiv et ses croyances.

Un dernier point abstenez-vous de décrire des personnages clichés si ce n’est pour briser certains stéréotypes qui ont la dent dure. Un conseil que je pense détailler dans un prochain article si vous souhaitez introduire dans vos récits des personnages avec une spécificité (couleur de peau, orientation sexuelle, handicap,etc…) peu commune dans la littérature classique et que vous n’êtes vous-mêmes pas pourvu de cette spécificité, je vous conseille premièrement de faire beaucoup de recherches pour éviter le cliché et deuxièmement de faire appel à des bêta-lecteurs issus de cette même communauté pour éviter de véhiculer des absurdités.

J’espère que cet article vous aidera à créer vos personnages de roman. Et vous réalisez-vous des fiches personnages ?

Crédit photo : RawPixel sur Unsplash

5 réflexions sur “Créer les personnages de son roman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s