Faire des recherches pour son roman

Enfiler votre imper et munissez-vous de gants ! C’est parti pour jouer l’apprenti détective et faire des recherches pour votre roman.

De l’importance de faire des recherches pour son roman

Lorsque vous décidez d’écrire un roman, vous ancrez ce dernier dans une certaine réalité qui sera d’une part nourrie par la vie réelle et d’une autre part par le fruit de votre imagination. Afin que votre lecteur puisse plonger dans votre histoire, il faut qu’il puisse un minimum s’y projeter et quoi de mieux que vos belles descriptions bien documentées pour l’y aider ?

Bien se documenter permet de retranscrire des informations précises et exactes au lecteur sur des éléments qui ont une importance dans votre intrigue. Il peut s’agir d’une époque historique, d’un lieu, de données scientifiques, etc…Ces éléments permettent de rendre votre histoire crédible.  

En effectuant des recherches, vous réduisez le risque de véhiculer vos idées reçues sur un élément qui desservirait votre histoire. Je m’explique. Vous avez, par exemple, une vision très fantasmée d’un métier qui est bien loin de la réalité. Vous imaginez le quotidien d’un.e prof de maternelle et pensez qu’il ou elle fait des dessins, colle des gommettes partout et n’a pas besoin de préparer ses cours parce qu’en soi il ou elle n’a pas de cours vu que c’est dessin toute la journée. Ba vous serez totalement à côté de la plaque et ça serait bien dommage. D’où l’importance de faire ses recherches en amont de l’écriture même si on est persuadé de ses connaissances sur tel ou tel sujet.

Il est possible qu’au cours de vos recherches, vous découvriez un pan important qui vous permette de développer ou d’explorer un angle que vous n’auriez pas abordé sans ces recherches. Par exemple, votre roman raconte la vie d’un.e assistant.e social.e. Vous choisissez de vous concentrer davantage sur l’aide apportée aux différentes personnes encadrées. En échangeant avec des personnes du métier, vous constatez qu’il y a énormément de burn out et de dépression dans l’assistance sociale. Vous décidez donc de modifier votre plan pour évoquer la dépression dans ce métier difficile.

Une bonne documentation concerne tous les genres et n’est pas seulement cantonner aux romans historiques. Que vous écriviez une romance contemporaine, un thriller ou de la science-fiction, vous aurez besoin d’effectuer des recherches.

Maintenant que vous avez compris que c’était une étape à ne pas négliger

Dans quelles ressources pouvez-vous aller puiser vos informations ?

Internet

Je ne vous l’ai peut-être pas dit mais mon ordi, c’est limite mon deuxième mari. Je fais tout avec lui. Je sors avec lui, je mange avec lui, je dors presque avec lui vu qu’il est à quelques mètres de ma tête. Bref, lui et moi sommes inséparables. Donc c’est sans surprise que mon premier réflexe soit tonton Google pour entreprendre mes recherches. Je suis un peu comme Sarah de Je n’ai pas oublié, dès que je cherche une information, je demande à Google.

On a la chance…ou pas, de vivre dans une ère où on a accès à une profusion d’information et ce très rapidement. On peut donc aisément en profiter pour se documenter pour son roman.

Attention, toutefois, de ne pas prendre pour parole d’évangile tout ce que vous y trouverez. Ça vaut pour toutes les sources mais encore plus pour internet. Pensez à recroiser vos données avec d’autres sources d’infos. Je pense notamment à wikipédia ou même certains articles en ligne dont la véracité des propos a été souvent questionnée.

La bibliothèque

La bibliothèque est la solution la plus économique pour avoir accès à un grand nombre d’ouvrages spécialisés qui vous permettront de vous documenter. Oui, parce que acheter deux, trois bouquins à trente euros, pour comprendre les tensions géopolitiques dans l’Asie du Nord, peut être un budget conséquent pour certains d’entre nous. Je vous invite d’ailleurs à lire mon article pour payer vos livres moins chers.

Ayez en tête tout de même que toutes les bibliothèques non pas forcément l’ouvrage dont vous avez besoin.

Les romans

Vous pouvez glaner des informations dans un roman. Par exemple, l’héroïne de mon premier roman a étudié sur les bancs de Sciences Po Paris. Je me suis énormément renseignée sur les différents cursus grâce au site internet de l’école et aux différents commentaires des étudiants que je trouvais sur les forums. Puis, j’ai eu l’idée de lire un roman policier dont l’intrigue se déroule au sein du célèbre établissement rue Saint-Guillaume. Me plonger dans ce roman m’a permis d’y découvrir les lieux emblématiques des étudiants, la personnalité de l’ancien directeur, etc…

Petite précision si vous comptez bénéficier des recherches qu’un.e auteur.e a fait pour un roman historique qui prend place dans la même époque que votre intrigue, assurez-vous au préalable que l’auteur.e en question a bien fait ses devoirs.

Interviews

Vous pouvez également rencontrer des experts dans le domaine sur lequel vous vous documentez pour les interroger et ainsi étoffer votre recherche. Pour reprendre le cas de Sciences Po, j’ai également interrogé quelques amies qui ont fréquenté l’école pour avoir encore plus de détails sur les relations entre étudiants, les assos, bref sur la vie étudiante au sein de l’école et que je n’avais pas forcément sur internet ou sur les divers forums.

Par exemple, si vous souhaitez construire une intrigue de science-fiction autour de l’intelligence artificielle, vous pourriez cibler trois experts de ce domaine-là sur Linkedin et les retrouver autour d’un café pour leur poser toutes vos questions.

Les ressources audiovisuelles (documentaires, films et séries)

Vous avez Youtube, Netflix ou encore les plateformes replay pour vous documenter en visionnant des documentaires, des films ou des séries (dont le travail de recherche a été effectué).  

Le terrain (l’expérimentation)

Vous avez reçu en songe cette romance sur les plages du Cap-Vert ? Pourquoi ne pas vous y rendre pour avoir une idée très précise de votre roman sentimental ? Ça tombe bien, il vous restait quelques jours à poser, en plus.

L’enquête terrain est le meilleur moyen de s’imprégner d’un lieu et pouvoir le décrire très précisément au lecteur.

Quelles ressources pour quelles recherches ?

Romans historiques

Ressources à privilégier : ouvrages, interviews, documentaires, musées

Le roman historique est le genre qui requiert le plus de recherches. Comptez une enquête presque aussi longue que le temps d’écriture.Il se doit d’être fidèle à une époque aussi bien dans sa dimension historique que sociale, sociologique et politique. La véracité des infos est tout aussi importante que l’intrigue en elle-même et les personnages. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux privilégier les sources les plus fiables.

Un métier

Ressources à privilégier : internet, interview, enquête terrain

Internet vous permettra d’obtenir la fiche métier, c’est-à-dire les missions et rôle dudit métier. En revanche, pour connaître le véritable quotidien d’un professionnel ainsi que son jargon il vaudra mieux compléter avec quelques interviews et pourquoi pas se mettre dans la peau du professionnel en question.

Par exemple, Anna Gavalda, pour décrire l’univers de Franck qui est cuisinier dans Ensemble, c’est tout, a passé plusieurs semaines dans un lycée hôtelier et dans un grand restaurant. Cette immersion lui a permis de retranscrire fidèlement le quotidien du cuistot.

Une passion

Ressources à privilégier : internet (blog, youtube, instagram) , magazine spécialisé, interview

Il y a pléthore de blogs où des passionnés se livrent sur ce qui les fait vibrer : le sport, la musique, les jeux vidéo, etc… Sur ces petites pépites, vous retrouvez bon nombre d’informations sur leur pratique, le vocabulaire, les différents enjeux, etc… Si vous souhaitez aller plus loin vous pouvez éventuellement interroger d’autres passionnés autour d’un café.

Un lieu (ville, pays)  

Ressources à privilégier : guides voyage, blogs et vlogs voyage, enquête terrain

Je pars du principe que vous êtes aussi fauché que moi et que vous n’avez pas forcément les moyens de vous rendre dans le lieu de votre intrigue, ni même le temps. On a cet avantage aujourd’hui de voyager sans même bouger de chez soi.

Si vous souhaitez situer votre histoire à l’étranger, je vous recommande le Lonely Planet. Ce guide voyage est une vraie mine d’or pour vos vrais et faux voyages. Vous y trouverez les infos classiques sur les monuments historiques mais aussi sur les endroits où sortir, les mœurs sociales et culturelles, la nourriture, etc…

Mon héroïne, celle qui a fait Sciences Po a également fait un échange universitaire en Écosse. Malheureusement, je ne suis jamais allée sur la terre des highlands. Je me suis documentée grâce aux blogs voyage et aux blogs de nombreux étudiants.es qui ont fait un retour d’expérience sur leur année d’échange à Édimbourg précisément.

Après si vous voulez vraiment vous faire un kiffe, rien ne vous empêche de vous envoler pour la destination de votre intrigue.

Les informations scientifiques (médecine, science, sociologie, etc…)

Ressources à privilégier : Ouvrages, interviews, magazines spécialisés, documentaires

Ce point concerne principalement les romans policiers mais pas que. Au même titre que pour les romans historiques, je vous conseille de vous fier aux sources les plus fiables afin de ne pas répéter des infos erronées.

Par exemple, je vous recommande le très bon Atomka de Franck Thilliez. On sent qu’un très grand travail de recherche a été effectué autour de phénomènes médicaux tels que l’hypothermie mais aussi autour de la science avec le nucléaire. Bref, un travail de titan qui permet d’en apprendre beaucoup grâce à ce pavé de 600 pages.

Derniers petits conseils avant de vous laisser à vos recherches

  • Diversifiez vos sources pour ne pas vous ennuyer et maintenir votre concentration parce que lire 20 ouvrages sur un même thème peut vite devenir barbant.
  • Ne recrachez pas tout ce que vous avez appris dans votre roman. Je sais ça peut être tentant de montrer que vous avez bien fait vos devoirs mais évitez de mettre dans votre récit le fruit de vos recherches. Pas sûre que vos lecteurs ont envie d’avoir un cours d’histoire, un cours de math ou une visite guidée du centre-ville d’Istanbul. Comme pour les descriptions, tous les éléments que vous intégrer dans votre roman doivent avant tout servir l’intrigue.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, j’espère que cet article vous aidera.

Quelles sont vos recherches du moment ?

Crédit photo : Emiliano Vittoriosi, woman wearing black collared jacket sur Unsplash

3 réflexions sur “Faire des recherches pour son roman

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s