Construire les personnages secondaires

Comme chaque mercredi depuis le début du mois de septembre, je vous parle d’un sujet qui a trait au personnage dans le roman. Pour ce sixième article déjà, je vais partager avec vous mes clés pour construire un personnage secondaire.

Qu’est-ce qu’un personnage secondaire ?

Un personnage secondaire est un personnage qui joue un rôle ponctuel dans l’avancement de l’intrigue. Contrairement aux personnages principaux :

  • Il a beaucoup moins de substance, son développement psychologique est beaucoup moins étoffé.
  • Il ne change pas beaucoup, son évolution reste statique
  • Il contribue à la transformation du personnage principal

A quoi reconnaît-on un personnage secondaire ?

Il y a trois niveaux de personnages :

  • Le personnage principal qui est le moteur de l’histoire  
  • Le personnage secondaire qui joue un rôle ponctuel dans l’intrigue, il peut également être au centre d’intrigue secondaire
  • Le figurant aka les plantes vertes qui ne sert que d’élément de décor

Il est à distinguer du figurant qui n’a strictement aucune incidence sur le déroulement de l’intrigue et qui n’a comme unique fonction que de planter un décor.

Par exemple : si vos deux personnages discutent dans un restaurant et qu’une serveuse les interrompt pour prendre leur commande, la serveuse en question est une figurante pas un personnage secondaire. Elle n’apporte rien dans l’intrigue et sa présence crédibilise le lieu de la scène.

  • Le personnage secondaire fait des apparitions ponctuelles dans le roman ou répétées mais il n’est pas présent tout au long de l’histoire
  • Le développement psychologique est beaucoup moins complexe que celui du personnage principal. À ce titre, le personnage secondaire peut être un archétype.

Maintenant que vous avez bien saisi la nuance entre les trois niveaux de personnages, intéressons-nous à ce que peut apporter un personnage secondaire dans votre intrigue.  

A quoi sert le personnage secondaire ?

Chaque personnage secondaire d’un récit a un but précis pour vous, auteur. Il doit impérativement servir votre intrigue ou a minima préciser le développement psychologique de vos personnages principaux (ce qui revient en fait à servir votre intrigue, une fois de plus…). Et oui, tous les chemins mènent à votre intrigue.

Non plus sérieusement, votre personnage secondaire remplit une fonction bien précise dans l’histoire. Il peut servir à :

  • Mettre en valeur le personnage principal
  • Mettre en exergue les forces/faiblesses, qualités/défauts du personnage principal   
  • Véhiculer les valeurs et principes du personnage principal
  • Renforcer un thème ou le genre dans lequel vous écrivez

Quelles sont les principales fonctions que peut remplir un personnage secondaire ?

La fonction du personnage secondaire repose sur la relation qu’il entretient avec le personnage principal.

Souvenez-vous dans l’article sur les relations entre personnages, je distinguais les relations convergentes (qui rassemblent) des relations divergentes (qui opposent/éloignent). Vous devrez suivre le même principe pour la construction de votre personnage secondaire. Est-il proche ou non du protagoniste ? Pourquoi existe-t-il ? Pour défier le héros ? Pour l’informer ? L’encourager ?   Il vous faudra répondre à plusieurs questions pour déterminer la place que prendra ce personnage secondaire.

Pour vous y aider, voici une liste non exhaustive des principales fonctions des personnages secondaires que l’on peut retrouver dans les différentes œuvres culturelles et fictionnelles.

Les fonctions dans des relations convergentes

  • L’allié : c’est le personnage qui se joint au protagoniste par affinité. Il peut s’agir d’un personnage que le protagoniste va aider ou d’un personnage qui va aider le protagoniste à atteindre son but.

Par exemple : L’inspecteur Gordon aide Batman car il est conscient que parfois la loi ne suffit pas à obtenir justice. Il poursuit le même objectif que Batman

  • Le faux adversaire : il semble travailler contre le protagoniste, mais en réalité il est de son côté.

Par exemple, dans Maman J’ai raté l’avion, des personnages marginaux qui de prime abord paraissent terrifiants, s’avèrent finalement être les sauveurs du petit Kevin McCallister.

  • Le révélateur : le personnage secondaire révèle un secret au personnage principal ; peut également faire des observations ou prédire comment un personnage majeur peut agir en fonction de l’histoire.

Par exemple, il peut s’agir d’un témoin dans une affaire criminelle qui apporte des renseignements précieux sur l’enquête du protagoniste ; ou encore l’oracle qui dévoile une prophétie.

  • Le sacrifié : ce personnage est la caution larmes, celui par qui on comprend les terribles enjeux de l’intrigue.

Par exemple, c’est le personnage qui doit mourir pour qu’on comprenne qu’il y a des choses pas nettes tapies dans l’enceinte d’un laboratoire.  

  • L’accompagnateur : Je vous avais prévenu que le personnage secondaire pouvait être un parfait cliché. L’accompagnateur, c’est le compagnon. C’est très souvent la touche d’humour ou l’œuvre de charité du personnage principal. Il sert souvent à faire ressortir la brillance, les défauts ou la croissance du personnage principal.  

Par exemple, Sancho Panza dans Don Quichotte.

Les fonctions dans des relations divergentes

  • L’intéressé : Le protagoniste croit que c’est un allié, mais il ne tient qu’à ses propres intérêts.
  • Le judas : c’est le traitre, la personne qui va trahir votre personnage principal.  

Exemple : Saroumane le Blanc qui décide de rallier les forces de Sauron.

  • L’adversaire : c’est le personnage qui agit avec l’antagoniste pour empêcher le personnel principal d’atteindre son but. En gros c’est le pote du méchant.
  • Le testeur : c’est le personnage secondaire qui viendra détourner l’attention de votre personnage principal et qui l’incitera à suivre une voie qui n’est pas la bonne. Dans le cas d’une romance, il s’agit du rival du love interest.

Par exemple, dans Orgueils et Préjugés de Jane Austen, Elizabeth Bennett est attirée par Wickham qui s’avère être un gros c******.  

Les fonctions liées au thème/genre du roman

Il y a des personnages qui paraissent incontournables dans certains genres. Dans un polar, il est inévitable d’évoquer un commissaire, un médecin légiste ou encore le coéquipier.

Point d’attention : halte aux clichés !

Par exemple, dans de nombreuses histoires, le commissaire est dépeint comme un homme colérique qui passe son temps à gueuler sur tout ce qui bouge. Pourquoi ne pas mettre en scène un commissaire adepte de yoga et de méditation ? Ou encore un timide maladif, incompétent et qui ne doit son ascension qu’à ses liens du sang avec le ministre de l’Intérieur ?

Construction du personnage secondaire en deux étapes

À présent que vous avez une idée claire du rôle qu’occupera votre personnage secondaire, il s’agira de l’étoffer, histoire qu’il ne soit secondaire que de nom. Et oui, ce n’est pas parce que nous le voyons que ponctuellement qu’il doit être négligé ; bien au contraire.

Je pense qu’il n’y a pas besoin de créer une fiche complète pour le personnage secondaire, contrairement au personnage principal. Néanmoins, ça peut aider à avoir une vision assez claire du rôle que jouera le personnage secondaire dans l’intrigue.

1ère étape : définir la fonction du personnage secondaire

Par exemple, je décide d’introduire un personnage A pour donner un petit coup de pouce à une belle histoire d’amour entre X et Y. A est un révélateur. Il va apporter une information sur le passé de X qui expliquera ses réactions lunatiques qui ont conduit à la rupture du couple XY. Y écoute attentivement A et est attendri par ce qu’il vient d’apprendre. Y décide de redonner une chance à Y.  

2ème étape : donner un but et des motivations au personnage secondaire

Quel intérêt A avait à dévoiler le passé de X ? Mettons que A est la fille de X.

Son but est de rabibocher X et Y parce que depuis leur rupture, X est constamment sur son dos et en bonne baroudeuse, elle rêverait de sillonner l’Amérique Latine sans avoir X sur son dos.

Voilà vous avez toutes les clés pour construire ce personnage secondaire. Et vous, quelles sont vos astuces pour créer vos personnages secondaires ?  

Crédit photo : Jens Johnsson, C-3PO decor on white surface sur Unsplash

2 réflexions sur “Construire les personnages secondaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s