#defi30joursecriture n°2 : Défi n°16

Défi du jour : écrire une histoire courte en 30 minutes

Dernier défi sablier du mois, on rajoute 10 minutes au compteur par rapport au 2ème défi sablier, donc vous devez écrire pendant 30 minutes maximum.

Pas de pression, si vous n’avez pas de sablier, vous pouvez bien évidemment vous servir de votre téléphone, vous n’aurez juste pas la portée symbolique du retourné de sablier et de voir les grains de sable s’écouler.

Pour ce défi, vous pouvez choisir de le faire en écriture automatique, ou choisir d’avancer sur un projet d’écriture.

Pourquoi ce défi est-il intéressant ?

Ce défi vous permettra de vous concentrer sur l’écriture, l’élan et de vous activer en un temps restreint.

Quelques règles simples :

  • Relever ce défi avant 23 h 59 comme d’habitude
  • Partager sa contribution en postant en commentaire le lien de son texte ou en postant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #defi30joursecriture. N’hésitez pas non plus à faire part de vos impressions sur le défi du jour en commentaires et/ou sur les réseaux sociaux.
  • Pas de restriction de mots, mais si vous arrivez à écrire 1000 mots en 30 minutes, je m’incline vous êtes un.e boss. (Oui, il me faut 1h au minimum pour écrire 1000 mots)
  • Une restriction de temps, vous devez écrire votre texte en 30 minutes maximum.

Bon courage

2 réflexions sur “#defi30joursecriture n°2 : Défi n°16

  1. « Les teintes de la mosaïques papillonaient au cœur de ses paupières closes. Seul le bruissement léger des arbres dénudés rompait par à coup le silence qui régnait tout autour d’Ismaël. La cacophonie de la horde et les glapissements de la meute ne le titillaient ou déranger. Il ne sentait plus rien autour de lui à part les grosses racines de l’arbre qu’il avait invoqué pour sortir de Droonira. Son arbre refuge. Ismaël se leva en sursaut, il regarda entre les racines dans l’espoir de retrouver toutes les personnes qu’il avait vu quelques instant auparavant. Les épaules voûtées il se rassit dans le creux de son arbre. Ferma à nouveau ses yeux, tentant désespérément de garder quelques bribes de son rêve. Dedans, il y avait trouvé des amis, des personnes qu’il devait aider. Il allait commencer à découvrir qui il était vraiment. »

    Bon sous la pression des chiffres je ne suis vraiment pas productive… .

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s