#defi30joursecriture n°2 : Défi n°23

Défi du jour : Ecrire une histoire avec les mots suivants : Bengale, légendaire, annoncer, caricature, vierge, armure

Encore un jeu d’écriture classique. Le principe est très simple : il faut inventer un récit en y introduisant des mots obligatoires. J’ai été plutôt gentil, il n’y en a que 6. Comme j’aime bien faire les choses, les mots ont été choisis au hasard sur un générateur de mots en ligne.

Pourquoi ce défi est-il intéressant ?

C’est un excellent exercice pour enrichir son vocabulaire, faire preuve de créativité et sortir de sa zone de confort.

Ci-dessous les règles de ce défi :

  • Relever ce défi avant 23 h 59
  • Partager sa contribution en postant en commentaire le lien de son texte ou en postant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #defi30joursecriture . N’hésitez pas non plus à faire part de vos impressions sur le défi du jour en commentaires et/ou sur les réseaux sociaux.
  • 6 mots doivent impérativement apparaître dans votre texte : bengale, légendaire, annoncer, caricature, vierge et armure
  • Pas de restriction de temps si ce n’est la journée pour réaliser ce défi. En gros, ce texte ne doit pas être écrit en 30 minutes maximum par exemple.

Bon courage !

Lire le texte d’Irène

Lire le texte d’Edna

Ma contribution

1er jour de la semaine, un lundi bien sûr – Il est à peine 11 h 47 que j’ai déjà envie de me foutre en l’air. Je regarde ma montre et je n’ai travaillé en tout cette matinée que 9 petites minutes. 9 minutes sur pratiquement 3 h de présence.

J’ai commencé par arriver à 8 h 55 alors que je suis censée commencer à 9 h précises. J’ai tenté une fois d’arriver à 9 h 3, mais on m’a reproché mon manque de sérieux. Depuis, mon manager rôde autour de l’open space tel un tigre du Bengale prêt à croquer ma gorge de retardataire.

À 8 h 56, j’éponge les grosses gouttes de sueur qui perlent sur mon front alors qu’il fait moins 10 degrés dehors. La météo avait pourtant annoncé des « températures hautes pour la saison ». La seule température haute que j’ai ressentie c’est celle de mon corps après un sprint pour rattraper mon train et la chaleur étouffante qui régnait dans le wagon. Quand les portes se sont ouvertes, une fournaise s’en est échappée comme si le train était le légendaire Orient express et que son périple avait commencé en enfer.

À 8 h 57 Emma du service compta m’invite à boire un café, mais je décline. Le tigre rôde toujours dans sa cage. J’attends qu’il se rende à une énième réunion sans intérêt, celles qui lui permettent de donner l’impression d’avoir un semblant de valeur. Mais lui, moi, nous tous savons que cette prétendue valeur tend vers 0 et qu’il n’est que la caricature des cadres dynamiques de cette boîte, qui n’ont de dynamique que le nom.  

9 h 2 il part enfin. Je me lève pour aller à la machine à café : l’endroit privilégié pour tout savoir sur les êtres insignifiants de cette entreprise. Et bien sûr même quand je suis au courant de quelque chose, je fais ma vierge effarouchée et ne divulgue rien. C’est ma petite armure pour ne pas devenir la cible de ses ragots d’entreprise.

9 h 47 — je retourne à mon poste. J’essaye de me concentrer en écoutant ma playlist et je finis par danser sur ma chaise.

10 h 30 — je suis interrompue par un collègue qui a besoin d’un coup de main sur Paint. Non, je ne travaille pas dans une maternelle.

11 h 2 — on me présente la nouvelle stagiaire du service COM qui a déjà fait 3 étages et doit certainement avoir entendu 150 noms et dont elle ne retiendra pas la moitié avant la fin de la matinée. Mais son pull est canon, alors je me mets à naviguer sur le net pour trouver le même.

Et voilà il est 11 h 47 et je n’ai bossé que 9 minutes.

3 réflexions sur “#defi30joursecriture n°2 : Défi n°23

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s