#defi30joursecriture n°2 : Défi n°28

Défi du jour : Ecrire un sketch ou une histoire drôle

Tout comme n’importe quelle récit, histoire le sketch respecte également une structure narrative en trois actes. Ça a un début, un milieu et une fin. Donc en principe, ça devrait être simple, mais en principe seulement…

Je pense que celui-ci fera également parti de mon top 5 des défis les plus difficiles de l’édition n°2 des défis 30 jours.

Pourquoi ce défi est-il intéressant ?

Il permet de faire preuve de créativité dans un style qui n’est pas forcément notre tasse de thé.

Ci-dessous les règles de ce défi :

  • Relever ce défi avant 23 h 59
  • Partager sa contribution en postant en commentaire le lien de son texte ou en postant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #defi30joursecriture. N’hésitez pas non plus à faire part de vos impressions sur le défi du jour en commentaires et/ou sur les réseaux sociaux.
  • Pas de restriction de mots
  • Pas de restriction de temps si ce n’est la journée pour réaliser ce défi. En gros, ce texte ne doit pas être écrit en 30 minutes maximum par exemple.

Bon courage à tous !  

Lire le texte d’Irène

Désolée mais pas du tout inspirée aujourd’hui. Il faut dire qu’il n’y a vraiment rien de drôle en ce-moment, mais bon j’espère que ce petit texte le sera.

Ma contribution

Il avait promis de lui décrocher la lune. Elle n’avait alors pas imaginé qu’il irait décrocher celle de la voisine.

2 réflexions sur “#defi30joursecriture n°2 : Défi n°28

  1. Bonsoir, voici ma petite histoire drôle :

    La combinaison de plusieurs facteurs l’avait conduite ici.

    Le premier, celui d’un mari dont le devoir marital était devenu une corvée. Après seulement, cinq ans de mariage ! Le souvenir des deux premières années resterait comme le meilleur.

    Le deuxième, une amie qui n’avait cesse de vous rappeler que son copain était formidable dans tous les domaines possibles.

    Le troisième, votre corps de femme qui vous hurlait sa soif de plaisir que la lecture de harlequins ne satisfaisait plus.

    Et vous voilà, à quarante kilomètres de chez vous, nez à nez avec votre patron dont vous ignoriez l’homosexualité, dans une boutique érotique…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s