#defi30joursecriture n°2 : Défi n°30

Défi du jour : écrire une histoire autour d’Halloween

Bon j’avoue que pour le dernier défi, j’ai fait très simple et je ne me suis pas foulée. Mais j’avais envie de finir sur une note qui colle avec l’actualité et puis comme à 21h on doit être rentré, peut-être qu’avec nos textes, on pourra s’évader le temps d’une tournée.

Pourquoi ce défi est-il intéressant ?

Il permet de stimuler la créativité

Ci-dessous les règles de ce défi :

  • Relever ce défi avant 23 h 59
  • Partager sa contribution en postant en commentaire le lien de son texte ou en postant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #defi30joursecriture.N’hésitez pas non plus à faire part de vos impressions sur le défi du jour en commentaires et/ou sur les réseaux sociaux.
  • Pas de restriction de mots
  • Pas de restriction de temps si ce n’est la journée pour réaliser ce défi. En gros, ce texte ne doit pas être écrit en 30 minutes maximum par exemple.

Je voulais vous remercier infiniment pour avoir participé à ce défi avec moi, je me suis sentie beaucoup moins seule et surtout j’ai adoré découvrir votre plume. Alors ça a été un peu dur ces 30 jours parce que j’ai eu énormément de travail et malheureusement je n’ai pas pu être aussi présente que je l’aurais souhaité. Je n’ai par exemple pas pu lire tous les textes, mais je me promets de me rattraper.

J’espère vous revoir très bientôt sur d’autres défis et je vous dis à bientôt pour d’autres articles et d’autres surprises.

Bises !!!!!!

PS : Rdv ce soir pour lire mon texte !

Lire le texte d’Irène

Ma contribution

Les gens étaient devenus si insensibles qu’il dut se joindre à la horde de petits monstres partis faire la tournée des maisons pour obtenir des bonbons. Le soir d’Halloween, il n’avait pas mangé depuis trois jours. Il était le plus chétif des enfants, pourtant sa tignasse ébouriffée lui rajoutait 5 bons centimètres. Il n’avait pas eu à se maquiller, la poussière et la pollution avait grisé son visage et la faim qui grognait dans ses entrailles lui avait blêmi le teint. Il avait rassemblé le peu de forces qui lui restait pour tenir le panier et parcourir les trois kilomètres qui le séparait des grandes bâtisses huppées de la vieille ville, là où les festins étaient si grands qu’ils assouviraient sa faim pour une année entière. A travers ses chaussures trop petites pour lui, on apercevait ses deux gros orteils. Depuis quelques jours, le froid s’était installé dans la région et il n’avait trouvé qu’un vieux plaid dans une poubelle pour couvrir son tshirt manches longues et son pantalon troué.

Lorsqu’il frappa à une première porte, une vielle dame aux mains gantées, lui ouvrit.

 — Il est bien réussi ton costume d’enfant misérable, lui dit-elle en remplissant allègrement son panier de friandises.

Une réflexion sur “#defi30joursecriture n°2 : Défi n°30

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s