#defi30joursecriture : Défi n°6

Ce 6ème défi est un peu un cri du cœur. J’avais envie de voguer et de voyager à travers des écrits.

Défi du jour : décrire son dernier lieu de vacances

Vu le temps, il me fallait un petit remontant littéraire. Des mots qui me permettraient de m’évader. En ce-moment, j’ai une furieuse envie de vacances et mes prochaines ne sont que dans trois mois. Alors je me console comme je peux.

Pourquoi ce défi est intéressant ?

C’est le récit du voyage, de l’insouciance et surtout c’est un excellent exercice pour peaufiner ses descriptions. J’en ai terriblement besoin. L’idée avec le texte d’aujourd’hui est de vous glisser dans mes valises et de vous emmener avec moi au cœur du Mozambique.

Ci-dessous les règles de ce défi :

  • Relever ce défi avant 23 h 59
  • Partager sa contribution en postant en commentaire le lien de son texte ou en postant sur les réseaux sociaux avec le hashtag #defi30joursecriture. N’hésitez pas non plus à faire part de vos impressions sur le défi du jour en commentaires et/ou sur les réseaux sociaux.
  • Pas de restriction de mots
  • Pas de restriction de temps si ce n’est la journée pour réaliser ce défi. En gros, ce texte ne doit pas être écrit en 30 minutes maximum par exemple.

Bien sûr, je posterais mon texte avant 0 h, mais je ne peux absolument pas vous dire à quel moment de la journée, tout dépend de ma motivation et de mon inspiration de la journée.

Voilà, le 6ème défi débute. J’ai hâte de faire le voyage avec vous. Bon courage !

Lire le texte de Warda

Lire le texte de Celvie

Lire le texte de Lucyle

Alors je vous aime tellement que là je suis en train de poster mon texte alors que je suis en plein milieu d’une soirée d’anniversaire en train de parler politique avec des potes. Oui, on a des sujets de discussion particuliers vers la trentaine. Vous connaissez la chanson, on ne juge pas ici.

Ma contribution :

Le sable fin s’étend à perte de vue puis se mêle au camaïeu de bleu, dessinant une peinture à l’aquarelle. Mes pieds s’enfoncent dans le sable, mes yeux se noient dans cet immensité bleu. Il y a quelques ilôts de sable comme si les dieux en avaient parsemé la mer pour retrouver leur chemin vers les cieux. J’ai le sentiment d’être seul au monde. Pourtant, des singes gambadent deux par deux. Un serpent siffle, se faufile et puis se terre dans le sable frétillant la queue. Des pêcheurs au loin cherchent leurs fortune dans les tréfonds des eaux. Je cherche la mienne dans la chaleur du soleil qui dore ma peau. Je suis bien terriblement bien sur l’archipel de Bazaruto.

7 réflexions sur “#defi30joursecriture : Défi n°6

Répondre à Assoula Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s